Interagir avec le patient « web-informé » : du patient dérangeant au patient partenaire

Home / Congrès et colloques / Interagir avec le patient « web-informé » : du patient dérangeant au patient partenaire

Interagir avec le patient « web-informé » : du patient dérangeant au patient partenaire

millette-fostierDe plus en plus de patients arrivent à la consultation en ayant effectué une recherche préalable sur Internet. Dans le cabinet du médecin, ces personnes posent plus de questions et peuvent se montrer surprises, voire inquiètes si le médecin propose un autre diagnostic ou d’autres options de traitement, ou encore s’il ne répond pas aux questionnements que la lecture d’information sur Internet a soulevés.

Après la consultation, les patients auront également souvent recours à Internet dans le but de mieux comprendre le diagnostic reçu, de s’informer sur les effets secondaires du médicament prescrit, et parfois, se renseigner sur d’autres possibilités de traitement.

Comment les cliniciens devraient-ils interagir avec ces patients plus informés ? Comment peuvent-ils s’appuyer sur le travail de recherche d’information en ligne effectué par les patients pour augmenter leur participation au processus de soins ?

Les objectifs de cette session parallèle étaient:

  1. de définir une stratégie afin d’exploiter les avantages de l’Internet, tout en évitant les écueils et les inconvénients associés à son usage;
  2. d’être conscient des habiletés communicationnelles requises pour permettre au professionnel de la santé :
    a. d’accueillir le patient qui a « surfé » sur le Web à la recherche de réponses à ses préoccupations de santé
    b. de faciliter le développement d’un réel partenariat « patient-professionnel de la santé »;
  3. de faire de la « e-éducation thérapeutique » en suggérant une prescription d’Internet valide, pertinente et adaptée aux problèmes de santé que présente le patient.

Pierrik FOSTIER, MD, Faculté de médecine, Université Toulouse-Rangueil;
Bernard MILLETTE, MD, MSc, CCMFC, FCMFC, professeur titulaire de clinique, Département de médecine de famille et de médecine d’urgence, Université de Montréal.

Bon visionnement !