Dans les médias la semaine du 28 janvier 2019

Dans les médias la semaine du 28 janvier 2019

L’agence de santé publique de Sudbury, en Ontario, met sur pied une alerte numérique capable de prévenir automatiquement la population lorsque le nombre de surdoses d’opioïdes dépasse la moyenne. Plus

Over at Harvard University, the department of psychology has opened a new lab to study the science of music. While this is sure to lead to plenty of interesting research in the future, the important takeaway from this news is that the Music Lab has created a citizen science platform where the general public can take various music quizzes and contribute to research. Plus

The aim of the study is to examine the telemedicine market in Europe and to understand the factors that determine its development. The analysis maps telemedicine applications and solutions, and applicable technical standards and guidelines; it also describes market dynamics and potential barriers limiting wider deployment and uptake of telemedicine solutions. Finally, the study assesses the cost-effectiveness of larger-scale deployment of telemedicine under current and future market conditions, to provide policy makers with advice and considerations for wider deployment of telemedicine. Plus

I slide back into the MRI machine, adjust the mirror above the lacrosse helmet-like setup holding my skull steady so that I can see the screen positioned behind my head, then I resume my resting position: video game button pad and emergency abort squeeze ball in my hands, placed crosswise across the breast bone like a mummy. Plus

Une étude de l’Université de Calgary démontre que les enfants en bas âge qui passent trop de temps devant un écran se développent et réussissent moins bien à l’école primaire. Plus

Why it’s time to rethink the laws that keep our health data private – Theverge.com – 29 /01/19

A new proposal could provide an opportunity to revamp health privacy law, but what would an ideal policy look like? Plus

«Qui m’a filé la chlamydia?», un podcast sans tabou sur une IST mal connue – Le figaro.fr – 31/01/19Anouk Perry vient d’apprendre qu’elle a une infection à chlamydia. Dans un podcast en cinq épisodes, la journaliste mène l’enquête pour savoir qui lui a «filé» cette infection sexuellement transmissible. Plus

Google’s sister company Verily wants to make a smart shoe that can track weight and monitor falls, according to CNBC. The company has allegedly been looking for partners to develop this shoe and bring it to market, but it’s very early in the process.  Plus

Le sous-titre de votre prochain livre (1) affirme que “l’intelligence artificielle (IA) peut rendre la médecine plus humaine”. Vous ne croyez pas à la thèse du remplacement des médecins par les machines ? Plus

La médecine change de paysage. Elle semble loin cette image du bon docteur auscultant ses patients à l’oreille. Aujourd’hui, les médecins disposent de moyens qui changent radicalement leur pratique.  Exploration du génome, médecine prédictive, de précision, avatars numériques, nano-objets, robots d’exploration et d’intervention… Les médecins du futur dont on aperçoit les prémices dès aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec leurs prédécesseurs. Font-ils le même métier peut-on se demander tant la médecine de demain refonde l’organisation globale du système de soins.  Plus

 Kobe drawing on the iPad using Adobe ideas. Mixed reviews, he′s getting a little frustrated with the controls, sometimes it′ pans when it should be drawing, sometimes it doesn′t let you draw over something you′ve already drawn....

Kobe drawing on the iPad using Adobe ideas. Mixed reviews, he′s getting a little frustrated with the controls, sometimes it′ pans when it should be drawing, sometimes it doesn′t let you draw over something you′ve already drawn....

Des chercheurs toulousains ont créé des nano-sondes qui vont permettre d’avoir une vision très fine de l’activité électrique de réseau de neurones et ainsi mieux comprendre certaines pathologies comme la maladie de Parkinson ou d’Alzheimer. Plus

Pour 900 euros, le SIM37 est censé prédire, au huitième mois et à l’aide de l’IRM, le besoin d’accouchement par césarienne plutôt que par voie basse d’une femme enceinte. Plus